Mon année 2019…

…sera résolument teintée de voyages, de rencontres, de découvertes et d’échanges, aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

La première partie d’année (janvier – juin) a été consacrée à mon travail de botaniste au sein du Conservatoire Botanique National de Mascarin (CBNM, île de La Réunion), et notamment aux missions réalisées sur les îles Eparses, confettis d’îles coralliennes françaises disséminées à travers le canal du Mozambique (Europa, Bassas da India, Juan de Nova, les Glorieuses) et jusque dans l’ouest de l’océan Indien (Tromelin).

Début avril marque le début de cette année de nomade : je n’ai plus de maison… Par contre, j’embarque le 4 sur le Marion Dufresne 2, célèbre navire océanographique-ravitailleur des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) pour une rotation de 26 jours autour des îles Eparses dans le cadre d’un consortium de recherche. En clair, à bord : 43 membres d’équipage, environ 70 scientifiques et des responsables et personnels des TAAF. Parmi tout ces chanceux, l’équipe RECOFFIE : Ehoarn Bidault, Rémy Poncet, Christian Fontaine, Frédéric Picot et moi. En deux qualificatifs : formidable aventure humaine et scientifique, servie par un bateau et des marins exceptionnels !

Pour en savoir plus et suivre au jour le jour la rotation « îles Eparses 2019 » du MD2 : consulter les blogs de Julie Straboni et Nelly Roy.

Débarqué le 30 avril, le 14 mai je monte dans un CASA à l’aéroport militaire de Gillot pour débarquer 4h30 plus tard sur l’île de Juan de Nova. A mes côtés, Vincent Boullet et Antoine Chauvrat, à la fois collègues botanistes et véritables amis. Allégresse de goûter une nouvelle fois à cette vie isolée et hors du temps, de parcourir ce petit bout de paradis où tout n’est que calme, sérénité et simplicité. Soleil implacable, eaux turquoises, moustiques endiablés font partie du quotidien où rusticité et débrouillardise sont de rigueur. Des journées dédiées au travail de terrain (relevés de la flore et des habitats, cartographie des systèmes de végétation, collections végétales…), des nuits à se perdre dans les ciels étoilés et parfois à se battre contre les rats. Bien que coupés du monde, nous avons côtoyé ici 14 nationalités différentes (France, Ukraine, Tchécoslovaquie, Bulgarie, Hongrie, Roumanie, Moldavie, Chine, Népal, Congo, Sénégal, Brésil, Chili, Vanuatu) à travers nos compagnons d’aventure : un détachement de légionnaires et un/une gendarme.

Nous sommes récupérés par un avion militaire le 15 juin et repartons physiquement épuisés mais tellement heureux !

Consulter la galerie photo du CBNM dédiée aux îles Eparses : site CBNM IE

——————————————————————————————————–

La seconde partie de mon année 2019 (juillet – décembre) va être dédiée à des voyages personnels à travers l’Asie (Thaïlande, Birmanie, Sri Lanka) et l’Afrique (Ethiopie, Grande Comores), grâce à un mi-temps annualisé. Réalisés souvent seul, parfois accompagné (Marie, Edgar), je vous propose de suivre chacune de ces aventures à travers ce blog.

Publicités